Découvrez les impressions d’Olivier Andrieu qui a testé la certification QASEO

INTERVIEW Olivier Andrieu, Référenceur et Dirigeant de la société Abondance

Bonjour Olivier, vous avez testé en avant-première le test de certification QASEO du SEO CAMP. Nous vous remercions pour cette implication et nous sommes impatients de recueillir toutes vos impressions pour les partager avec ceux qui suivent l’actualité de l’association SEO CAMP.

Pour commencer, Pouvez-vous expliquer ‘la QASEO c’est quoi’ ?

Il s’agit d’une certification, qui se présente sous la forme d’un certain nombre de questions posées au travers d’une interface en ligne, qui permet d’obtenir (ou pas 🙂 ) un diplôme validant un certain niveau de connaissances en termes de SEO et de web marketing en général. Elle est complémentaire de la CESEO, qui est pour sa part plus orientée vers des experts de ces domaines. Disons que la QASEO est une première étape, qui prépare à la CESEO qu’on pourra passer une fois qu’on aura approfondi ses connaissances des domaines traités.

Qu’avez-vous pensé du QCM ?

Le QCM est un système complexe pour ceux qui le créent dans le but de valider des connaissances. Il faut trouver les bonnes questions, ni trop faciles, ni trop difficiles. Ce n’est pas simple. Globalement, je dirais que cette certification n’est pas donnée, loin de là. J’avoue m’être gratté la tête plusieurs fois lorsque je l’ai passée. Bref, elle me semble assez équilibrée. Ni trop difficile (c’est plutôt l’apanage de la CESEO) ni trop facile pour ne pas être décrédibilisée. Il me semble qu’elle reflète bien le niveau de connaissances de la personne qui la passe.

Sans entrer dans les détails car cela reste bien sûr confidentiel, pourriez-vous nous dire quelles sont les grandes thématiques abordées dans ce QCM?

Une grande partie des questions portent sur le SEO, ce qui est assez logique. Parfois technique (ce qui est là aussi logique), parfois portant sur l’actualité (car la veille est importante dans ce métier). Certaines questions portent également sur le web marketing en général. Là encore, ceci est normal puisque le SEO fait partie d’un ensemble d’actions web-marketing et qu’il est important de rester en éveil sur ce qui se passe « autour de nous ».

Pourquoi pensez-vous que cette qualification est importante ?

La QASEO, tout comme la CESEO, répond à un véritable besoin de validation des acquis dans un domaine et un métier qui n’ont que très peu de repères diplômants. Cela peut avoir une véritable valeur dans le monde de l’emploi, bien sûr. Mais également, dans un monde qui est avant tout une science inexacte, ces certifications permettent également de se situer soi-même et d’obtenir quelque spistes de progression et de remise en question. Des points essentiels en SEO…

Selon vous, qui devrait passer ce test ? (quel type de public)

Je pense vraiment que tout le monde peut le passer, à partir du moment où on a quelques connaissances et un peu de pratique en SEO. Un débutant aura du mal à l’obtenir. Mais les « experts » pourraient être surpris à ne pas surfer sur les questions comme Kelly Slater sur Teahupoo 🙂
Bref, la frange des possibles est assez grande à mon avis…

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui veulent passer ce test ?

Tout d’abord, le temps imparti (40 minutes) est largement suffisant pour répondre à toutes les questions. Cependant, il ne faut pas perdre trop de temps au début. Il y a la possibilité de répondre plus tard à une question ou de revenir, à la fin, sur toutes les questions. Donc essayez d’aller assez vite au départ, ce qui permettra de répondre rapidement aux questions les plus faciles. Puis, utilisez le temps qu’il vous reste à la fin pour réfléchir (voire aller chercher des infos sur le Web pour certaines d’entre elles, mais au vu du délai, vous ne pourrez clairement pas le faire pour toutes, donc choisissez bien) et répondre aux plus difficiles à la fin.
D’autre part, lisez attentivement les questions et imprégnez-vous d’elles. Il y a pas mal de pièges (certainement voulus 🙂 ), des questions positives (« qu’est-ce qui est vrai ? »), d’autres négatives (« qu’est-ce qui est faux ? »), d’autres à plusieurs réponses possibles, etc. certaines questions peuvent paraitre aussi un peu ambigües (c’est la loi de ce type de QCM), donc là aussi il faut prendre son temps pour bien les comprendre.Pour la petite anecdote : j’ai fait une erreur en répondant à une question que j’avais moi-même proposée au départ, quand le SEO Camp m’avait sollicité pour en rédiger. Trop fort ! 😀

 

Bref, bonne chance aux futurs diplômés de la QASEO ! 🙂

 

.