Paroles de certifié CESEO : Cédric Girard

Continuons notre série d’interviews des certifiés QASEO et CESEO, aujourd’hui c’est Cédric Girard, certifié CESEO en 2010 qui répond à nos questions :

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ?

CédricCédric, 46 ans. j’ai un profil un peu atypique : analyste programmeur spécialisé dans les bases de données et la transformation de flux de données, j’ai été successivement développeur, consultant SEO, responsable stratégie web puis responsable informatique, tout en exerçant une activité d’auteur photographe à côté (ce qui m’a d’ailleurs amené au SEO en 2006…)

J’ai un profil résolument axé technique, et j’affectionne plus particulièrement l’optimisation « on page », que ce soit au niveau technique ou éditorial (j’ai d’ailleurs à mon actif plusieurs livres, notamment dans le domaine de la photographie).

Pourquoi as-tu souhaité passer la certification ?       

J’ai passé la certification en 2010, afin d’évaluer mes compétences à l’époque. Je compte d’ailleurs… repasser le CESEO afin de remettre à jour mes connaissances, puisque bien des choses ont changé depuis.

Comment t’es tu préparé pour passer la certification ?                          

Je savais qu’au niveau technique, j’étais carré. Par contre, j’avais pris connaissance de la présence de questions de culture générale, et c’est sur ce point précis que j’ai revu mes connaissances, quelques jours avant l’examen.

Comment s’est déroulé l’examen le jour J ?                              

Un peu stressé par le fait que sur la session précédente, aucun candidat n’avait été reçu, l’examen s’est finalement bien passé, même si j’ai douté jusqu’au bout, car on n’est jamais sûr de rien… surtout en matière de référencement.

Qu’est-ce que la certification a changé pour toi ?

Si la certification ne m’a rien apporté concrètement au niveau business (je l’ai passée en 2010 alors que j’avais déjà entrepris de fermer mon agence web – je passais plus de temps à faire de l’administratif qu’à travailler, même si je gagnais raisonnablement ma vie), elle m’a par la suite permis en partie de postuler à deux postes qui ont été une évolution de carrière. D’abord comme responsable stratégie web (en charge de 4 sites e-commerce), puis comme responsable informatique dans un groupement d’achat leader dans son domaine, où j’ai mis en œuvre un certain nombre d’actions liées à la visibilité de l’entreprise.

Est-ce que tu recommandes à d’autres SEO de passer la certification ?                              

Oui bien sûr ! C’est un véritable plus, et si demain j’avais à embaucher un consultant, il ne fait nul doute que cela ferait parti des petits plus qui feraient la différence (en sus des références bien évidemment).

Quels conseils donnerais-tu à un SEO pour se préparer à la certification ?

Tout dépend de ses connaissances techniques et pratiques, et de sa culture en matière de moteurs de recherche. Certains SEO sont très axés « on page », d’autres spécialisés dans le netlinking ou encore dans l’optimisation éditoriale. Cela fait une différence dans la manière de préparer l’examen à mon sens.

 

Merci Cédric pour tes réponses et ton retour sur la certification, je suis certaine que cela aidera de nombreux autres SEO à passer le cap !

A bientôt pour une autre interview de certifié !