SEO Camp Genève – Interview de MC Casal

 MC_Casal_interview

 

Petite interview de MC Casal, intervenante au prochain SEO Camp de Genève.

 

Quel est ton parcours et pourquoi tu t’es dirigée dans une carrière dans le digital, particulièrement dans le UX ?

J’ai une formation universitaire, mais qui n’est pas en relation avec mon travail actuel même si celle-ci m’a solidement formée aux techniques de recherche, très utiles en UX.

C’est plutôt par hasard que je suis entrée dans le digital en 1997 après l’uni. Je codais des sites pour le plaisir et un ami, qui montait une agence web, m’a proposé de le rejoindre. J’ai donc commencé une carrière très traditionnelle de web designer et de développeur front. C’est une dizaine d’années plus tard, en réaction aux lacunes stratégiques que j’avais pu constater dans mon métier ainsi qu’à la pratique du waterfall appliquée au web, que j’ai commencé à m’intéresser à d’autres disciplines. Le prototypage rapide, la recherche, les tests utilisateurs, puis les pratiques lean. J’ai ainsi peu à peu abandonné le web design pur (design et développement front), pour venir plus en amont vers l’utilisateur et surtout vers les problématiques business et stratégie.

 

Tu es UX Strategist and Designer. Ça consiste en quoi exactement ? 

Faire de la stratégie UX consiste à mettre en perspective des objectifs business du côté client avec les besoins et les attentes de leurs publics cibles, de leurs utilisateurs. Les marques et les entreprises doivent convertir des leads, convertir des ventes, fidéliser, etc. et pour y arriver, mon travail est d’optimiser les flux de conversion lorsque l’utilisateur visite le site et surtout de trouver des solutions qui permettront de générer de nouveaux revenus, de la conversion, tout en gardant une expérience de qualité pour les utilisateurs (front et back). C’est un travail qui est principalement stratégique et qui se traduit concrètement sous la forme de workflows (flux d’utilisation), de customer journeys (parcours client), de prototypes, de tests utilisateurs… Ma deuxième casquette consiste à traduire visuellement sous forme de web design, de chartes d’interaction, chartes typographiques et de cahier des charges d’intégration, toute la réflexion stratégique à l’attention des équipes de développement et d’en faire le suivi.

 

Qu’est-ce qui a changé dans ton métier depuis que tu as commencé ta carrière ? 

Tout ! D’un, voire deux métiers, nous sommes passés à des dizaines. Des métiers très spécialisés, répondant à des problématiques très spécifiques. Aujourd’hui, réaliser un site demande des expertises différentes, mais complémentaires. Impossible également de travailler en silos entre les différents métiers. De plus, nous sommes passés d’une relation hiérarchique client / agence à un travail en collaboration étroite, où chaque intervenant a une partie de la solution, du client (qui s’implique dans le processus de réalisation), jusqu’au développement.

 

Selon toi, sur quoi il va falloir porter une grande attention ces 12 prochains mois au niveau UX ?

Les data, leur gestion et surtout leur captation.

Le UX, la recherche et le « continuous testing » vont tranquillement devenir une norme dans la réalisation d’un site, comme le responsive. Ce ne seront plus des options.

Je ne crois pas au « mobile will take over desktop », mais plutôt à des stratégies multi-devices. Il ne faut donc plus répliquer des contenus, avec ou sans priorisation, entre médias (mobile, desktop), mais plutôt créer des expériences seamless (sans friction) et complémentaires.

L’important ne sera plus de savoir combien de temps votre utilisateur passe sur le site, mais plutôt : a-t-il fait ce que vous attendiez de lui ? Et pour cela, une stratégie UX et la bonne compréhension et interprétation des analytics sont primordiales.

 

De quoi vas-tu nous parler lors de ton intervention au SEOCamp Genève ?

Je vais tenter en 10 points clés de montrer comment l’expérience utilisateur ainsi que l’analyse et la compréhension des objectifs clés de vos clients potentiels peuvent transformer un prospect en lead. Faire des investissements SEO pour capter des prospects, c’est bien, les faire rester, c’est mieux.

Si nous avons le temps, je ferai un diaporama de mes dernières vacances au Japon.

 

Comment suivre ton actualité et entrer en contact avec toi ? 

Pour toute mon activité pro, je dirais Twitter (@mccasal), Linkedin (https://ch.linkedin.com/in/mccasal), Cominmag (http://www.cominmag.ch/les-chroniqueurs/mc-casal/) et Slideshare (http://fr.slideshare.net/RelaxInTheAir).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *