Du nouveau du côté de la certification CESEO

ceseoDepuis la création de l’examen CESEO en 2010, 61 personnes ont réussi l’examen, soit environ 38% des candidats.

Mais avec le temps, l’examen a changé de nature. A l’origine fin 2009, pour simplifier son organisation, seul un QCM était prévu. En réalité, dès la première session en mars 2010, un exercice pratique a été ajouté, pour vérifier que les candidats avaient non seulement des connaissances, mais étaient capables de les mettre en oeuvre dans la pratique.

Aujourd’hui, l’épreuve se déroule en deux temps :

– un exercice pratique (durée 1h) : audit d’un ou plusieurs sites, le candidat devant indiquer ce qui peut bloquer ou gêner le référencement de ces sites, et faire des préconisations. Un jury composé de plusieurs experts reconnus (et/ou d’anciens certifiés) juge de la pertinence des réponses. Cette épreuve compte pour 60% des points

– un QCM (durée une heure) testant l’étendue des connaissances des candidats sur un grand nombre de sujets utiles pour un expert en référencement. Ce QCM, qui comporte de 150 à 170 questions,  n’a plus rien à voir avec l’examen blanc publié en 2010. Nous allons donc retirer l’accès à ce questionnaire  et un autre jeu de questions le remplacera bientôt.

L’ensemble de l’épreuve se déroule dans une salle, sous la surveillance d’un examinateur…

Ces derniers temps, nous avons vu le nombre de candidats à l’examen se développer rapidement. A Paris, après les sessions de juin et la session du 15 septembre, nous prévoyons une nouvelle session le 20 octobre, puis nous poursuivrons au rythme d’une session tous les deux mois environ. Nous préparons également d’autres sesssions en province à partir de la fin de l’année 2012.

Si vous souhaitez vous inscrire à la prochaine session à Paris, toutes les informations sont ici :

http://ceseo.org/examen-ceseo-a-paris-le-samedi-20-oct-2012-422/

Compte tenu de la demande, les examens CESEO sont dorénavant réservés aux seuls adhérents à l’association. Nous envisageons à terme d’ouvrir les adhésions aux personnes morales, ce qui permettra aussi aux entreprises de faire certifier leurs salariés.

Après une première expérience jugée réussie en juin 2012, nous avons décidé d’organiser aussi régulièrement des examens blanc, dans les conditions de l’examen. La prochaine session de ce type est également prévue le samedi 20 octobre 2012;

En parallèle, nous avons lancé un travail de promotion de l’examen en direction des agences SEO, des cabinets de recrutement, et des annonceurs disposant d’une cellule SEO. Nous voulons en effet garantir la reconnaissance de l’examen par la plupart des interlocuteurs.

Pour développer encore plus l’examen, nous avons besoin de votre aide. La commission qui gérait le CESEO depuis le début a besoin en particulier :

– de « surveillants » pour surveiller les examens (les surveillants gèrent l’aspect pratique de l’examen, vous n’avez pas besoin d’être expert en SEO pour nous aider)

– de contributeurs pour les questions du QCM.

si vous pensez être en mesure de participer à ce travail, contactez le président en lui envoyant un mail à « philippe.yonnet@seo-camp.org » et vous recevrez le cahier des charges et des informations sur le processus de sélection des contributeurs.

Pour en savoir plus sur le CESEO, vous pouvez consulter le site de l’examen CESEO. Pour des questions pratiques, n’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse contact@seo-camp.org

5 réactions sur “Du nouveau du côté de la certification CESEO”

  • Omnireso

    Proposer une épreuve basée sur l’audit de sites est un cas concret très intéressant pour le référencement, je pense que cela apporte une dimension nouvelle à cette certification.

  • Samy

    Bonjour,
    Quand vous dites « Nous envisageons à terme d’ouvrir les adhésions aux personnes morales », c’est plutôt quelques semaines ou quelques mois? En tout cas vous avez eu raison de rajouter un cas pratique car les QCM, il y a toujours une possibilité de les réussir sans savoir.

  • Philippe Auteur de l’article

    Réussir le QCM sans savoir ? Non, en réalité c’est impossible. Beaucoup de questions appellent des réponses multiples, de répondre par un terme précis, ou de choisir entre un grand nombre de propositions. Bref, cela ressemble à un examen de type TOEFL.

    Par contre, on peut avoir des connaissances, et ne pas savoir les mettre en oeuvre. C’est pour tester la capacité des candidats à être capable de délivrer des conseils et des recommandations et à « remarquer » des choses sur un site que nous avons mis en place l’examen pratique.

    Et force est de constater que, parmi ceux qui ont réussi l’examen pratique, peu de gens se ramassent sur le QCM, alors qu’il arrive fréquemment que des gens qui atteignent des scores élevés au QCM échouent sur les cas pratiques. Donc effectivement l’examen pratique est clairement indispensable pour jauger de la capacité opérationnelle d’un candidat.

  • Philippe Auteur de l’article

    Ce qui est nouveau, c’est que l’association communique sur l’existence de ce cas pratique ! En réalité, tous les certifiés y ont eu droit, sans exception.

    Avant le lancement, on l’envisageait dans une deuxième phase, parce qu’évidemment, c’est beaucoup plus compliqué à réaliser : il faut préparer le cas pratique, et mobiliser un jury pour l’occasion. Pas simple. Mais dès le premier examen, Patrick Ligeron, le responsable de la commission CESEO a dit : « ok, je fabrique un site « ad hoc » et on fait l’épreuve pratique ». Et finalement, on a zappé la phase 1 🙂

  • Nathalie

    Bonjour,

    Sur le site du CESEO, il n’est pas précisé que le quiz d’entrainement est obsolète.
    Comment peut on s’entrainer en attendant qu’il soit mis à jour ?
    Le programme publié est-il toujours la référence?

    Pour ma part, j’ai un peu l’impression que la première session va me servir d’examen blanc, pour autant que mon inscription soit confirmée car je n’ai pas de réponse…

    je nage un peu dans le flou…

Les commentaires sont fermés